Aquario 31
Aquario 31

Pseudocrenilabrus victoriae,un petit bijou d'Afrique

Hors ligne RMARCEL

  • *
  • 3627
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • CAB31
Pseudocrenilabrus victoriae,un petit bijou d'Afrique
« le: 15 mars 2019 à 18:53:04 »
Pseudocrenilabrus victoriae vit dans les cours d'eau Africains . Il se rapproche beaucoup des cichlidés nains  d'Amérique du Sud en étant beaucoup moins fragile.



Ce petit cichlidé vit dans le Bassin du lac Victoria . Le mâle atteint seulement 7 à 8 cm et la femelle demeure plus petite encore . Pseudocrenilabrus victoriae avait été  identifié comme P. multicolore, et a été décrit comme une sous-espèce par Seegers (1990). Freyhof (1995) a énuméré Pseudocrenilabrus victoriae comme une espèce valide pour la première fois

Pour le décrire rapidement (regardez les photos c’est mieux !)



Les mâles sont jaune-or à verdâtre avec des marques iridescentes sur le flanc antérieur, les lèvres sont bleues,  il y a une marge noire sur la nageoire dorsale suivie par une bande submarginale rouge vers la partie molle de la nageoire, la nageoire anale réticulée est sur fond bleu avec une tâche rouge sang sur la pointe, Les femelles sont gris-d'olive irisées bleutées avec des reflets cuivrés et dorés sur les flancs, les lèvres sont bleues, une bande submarginale rougeâtre le long de la nageoire dorsale épineuse et la nageoire anale est jaune.
Evidemment la coloration du mâle s’intensifie encore à l’approche du frai et pendant celui-ci.



Ce sont des cichlidés à ne pas placer en compagnie de Mbunas,
En fait les conditions optimales consistent à placer un trio dans un bac d’ensemble avec cichlidés fluviatiles (Steatocranus casuarius, Pelvicachromis taeniatus, Anomalochromis thomasi...) et même éventuellement en compagnie de poissons d’autres familles (Alestidae Africains par exemple voire characidés ou vivipares).

Cette espèce respecte la plantation aussi si vous aimez les plantes ne vous gênez pas !

La température se situera aux environs de 25°c et les changements d’eau seront réguliers ,par contre compte-tenu de son biotope la filtration ne sera pas surpuissante. Ce poisson est plutôt insectivore dans la nature mais en aquarium il accepte sans problème les nourritures habituelles pour petits cichlidés,

La reproduction est régulière en bac communautaire. Le mâle est en activité sexuelle permanente et poursuit assidûment les femelles. Celles-ci trouvent des abris parmi les plantes ou dans les roches du bac.

Suite aux parades du mâle, les femelles sont attirées dans des cuvettes où les oeufs sont pondus à même le sable. Ils sont ensuite pris en bouche par la femelle et fécondés par le mâle.

La femelle en incubation se cache dans des zones tranquilles de l’aquarium et est plus ou moins ignorée par le mâle. Ensuite il vaut mieux isoler la femelle dans un petit bac. A noter elle ne s alimente pas et maigrit beaucoup.

Les alevins effectuent leur première sortie après 15 jours d’incubation, ils mesurent quelques mm  et continuent à trouver refuge dans la cavité buccale maternelle pendant plusieurs jours

Gavés de nauplii d’artémias et de microvers, puis d’aliments pour adultes calibrés à leur bouche, ils grandissent assez rapidement.

Cette espèce ne nécessite pas de bac immense et est de maintenance facile mais on évitera des colocataires trop remuants ...On pourra même la maintenir en bac d'ensemble planté avec des characidés par exemple.
Une espèce sympa à découvrir que je maintiens et reproduis toujours avec plaisir.

Robert MARCEL
« Modifié: 15 mars 2019 à 19:00:20 par RMARCEL »

Hors ligne MarcoFofo

  • *
  • 352
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Pseudocrenilabrus victoriae,un petit bijou d'Afrique
« Réponse #1 le: 15 mars 2019 à 19:31:22 »
Ces photos  :amour1
La maman des poissons elle est bien gentille !