Aquario31

ma planctonière

Hors ligne lulou

  • *
  • 192
  • saint jean
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
ma planctonière
« le: 02 janvier 2018 à 13:59:31 »
Allez je profite des vacances pour lancer mon nouveau sujet : la planctonière !!!

Pour resituer toute l’histoire, j’ai depuis un an un bac de 400l + refuge + décante en récifal, rien de bien difficile à maintenir (ocellaris, centropyge loricula, kauderni, et mandarin) tous ce petit monde en couple :)
Je souhaiterai si un jour mes clowns ou mandarins se reproduisent essayer d’amener à terme leur ponte, et étant convaincu qu’un bac en bonne santé est un bac avec de la micro-faune à revendre… et que pour ça il faut la nourrir, j’ai commencé à tester la première étape de l’élevage : la culture de phytoplancton. Je vais d’abord vous faire un petit récap du principe de base, et ensuite les déboires que j’ai rencontré… et comment je m’en suis sortie :D


Pour ce projet j’ai voulu :
  • faire simple,
  • réduire les coûts
  • maîtriser le bruits

voici le montage de base,

le principe est comme pour toutes les planctonières « indor » :
  • un bulleur + raccord pour aérer mais surtout mélanger en permanence,
  • un néon (ici led 14 w) et programmeur (12h d’éclairage par jour)
  • trois bocaux, je les ai choisis pour leur prix (4€ pièce), leur bouchon en liège, et leur « grande ouverture » qui facilite le nettoyage.
  • Le reste c’est des tuyaux pour pompe à air et pour osmoseur (pour la plupart de la récup).


Les souches :
Après plusieurs lectures je me suis fiée à (excellent) article : http://www.cap-recifal.com/page/articles.html/_/vivant/phytoplancton-et-zooplancton-les-indispensable-r38
j’ai donc pris 3 souches
  • Nannochloropsis oculata
  • Isochyrsis galbana
  • Tetraselmis sp.


elles sont complémentaires dans leurs apports et taille.

Pour la maintenance :
récolte au bout d’une semaine :
  • je récupère les 2/3 des bocaux, et complète par de l’eau neuve (eau osmozée + 35g/l d’instant océan) à laquelle j’ajoute l’engrais (milieu de
    Conway) additionné de vitamine.
  • J’isole une bouteille de 250ml de chaque souche (bouteille de jus de fruit) au cas où une culture parte en vrille (pas eu besoin pour l’instant).
  • Chaque semaine je change un des bocaux par un « propre », celui étant sorti est lavé et décrassé (passage en machine
).

Mes précautions pour ne pas contaminer une souche par une autre :
  • je manipule par ordre décroissant de difficulté de maintenance (du plus difficile au plus facile).
  • Je me lave les mains entre chaque souche
  • j’utilise trois verres différents pour récupérer les bouteilles de sauvegarde
  • je pose les couvercles sur des endroit différents à chaque ouverture
Le retour de mon expérience :

le système fonctionne maintenant comme une horloge, mais j’ai échoué sur mes 2 premiers essais :/
La première fois, j’ai commandé des souches de 150ml dans une entreprise vers montpelier… je pense qu’elles sont arrivées presque mortes (gros dépôt dans les bouteilles), j’ai essayé de les mettre en culture mais l’iso n’a pas démarré et au bout d’une semaine les 3 bouteilles étaient toute de la même couleur :/ j’ai donc pensé que j’avais contaminé mes souches.
j’ai retenté quelques temps après avec cette fois là des souches de 250ml (en promo par 2) sur la même entreprise elles sont arrivées en « bon état » j’ai réservé un sachet de chaque souche au frigo (comme sauvegarde) et j’ai religieusement effectué la mise en culture des autres sachets, en  prenant toutes les précautions qu’il pouvait exister… au bout de 4 jours l’iso était verte, et au bout de 7 les trois bouteilles étaient de la même couleur. j’ai voulu relancé les souches mises au frigo… le sachet d’iso avait un dépôt VERT… je pense qu’elles étaient contaminées dés le départ, mais l’entreprise me maintien que non, que l’iso est compliqué à maintenir et que c’est normal d’échouer dessus pour un amateur.
quelques mois après, j’ai voulu re-essayé en me disant c’est la der des der ! Du coup j’ai changé de fournisseur. C’est un auto-entrepreneur allemand. j’ai commandé les 3 souches + des artémias.
La livraison s’est « perdue », il n’avait pas renseigné le n° de mon adresse et j’ai eu du mal à trouver quel organisme gérait le truc… du coup au lieu de 48h c’est presque 10 jours qui se sont écoulés :/ je pensais que c’était mort, le vendeur lui restait optimiste pour les souches, en acceptant que les artémias, ce serait mort.
Au final, j’essaie de mettre les souches en culture… la nano et le Tetra démarrent très facilement, l’iso par contre au bout d’une semaine stagne… après lecture de plusieurs documents et confirmation de mon fournisseur qu’il utilise bien le même protocole pour cette variété que les autres, j’ai trouvé l’article : https://link-springer-com-s.docadis.ups-tlse.fr/article/10.1023%2FA%3A1007973319348?LI=true (pour ceux que ça intéresse, je peux vous le passer)
dans cette expérience, ils font varier les différents paramètres de maintenance et identifie la température comme un élément déterminant… mon installation étant dans le garage, et les températures ayant baissées sur cette période, cela correspondait… j’ai donc installé la culture à l’intérieur, elle est dans une caisse en polystyrène doublée de mousse acoustique j’y pose le couvercle entrouvert, après mesure de la température intérieure, elle est à 23° (le néon et la pompe à air produisent la chaleur. Depuis, l’iso comme les autres cultures se développent bien.



Les souches sont d’une bonne robustesse, je peux les récolter à une semaine, ou les « oublier » plus longtemps (j’ai fait plus de trois semaine, et pas eu de pbme).
Pour ceux qui veulent tenter l’expérience, je peux donner les adresses, j’ai du rabe en matos, et je peux vous passer les souches:)

l’étape suivante sera la culture du zooplancton :)


« Modifié: 02 janvier 2018 à 14:03:36 par lulou »

Re : ma planctonière
« Réponse #1 le: 04 janvier 2018 à 20:16:32 »
beau reportage... je suppose que d'autres ont également leur méthode...
question bête, le plancton, il se donne avec l'eau de culture ou on le tamise comme els nauplies d'artémia?

Hors ligne Alex

  • *
  • 65
  • Toulouse-Rangueil
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #2 le: 06 janvier 2018 à 13:33:28 »
Super post. Je suis fan. Je viens de démarrer mon bac et je passerai surement discuter avec toi de ton protocole et de ta méthode car j'ai bien envie de m'y mettre aussi.
Je pense également qu'un bac riche en plancton/meiofaune est gage de réussite en récifal et pouvoir apporter tout ça régulièrement doit donner une super allure à tes coraux. Tu as une photo de ton bac principal?
Merci pour ce retour,
Alex.

Hors ligne lulou

  • *
  • 192
  • saint jean
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #3 le: 07 janvier 2018 à 12:43:27 »
merci pour vos réponses :)

Citer
beau reportage... je suppose que d'autres ont également leur méthode...
question bête, le plancton, il se donne avec l'eau de culture ou on le tamise comme els nauplies d'artémia?
effectivement d'autres méthodes peuvent être faites, mais de tout ce que j'ai vu/lu à chaque fois le principe de base est : un bac par souche + une pompe à air + eau neuve... la particularité ici est le confinement en bac isolé pour avoir une température au dessus de 21°.
Le but du message était de faire un retour sur le maintien des 3 souches par un procédé "amateur", je suis convaincu du bien-fait de l'apport de plancton à un bac marin... et quand j'ai voulu m'y mettre je n'ai pas trouvé de souche chez les particuliers toulousains :/ du coup je fais de la pub :D

pour ce qui est de la distribution, je maintien les souches à une densité proche de mon bac principal, du coup je peux distribuer directement (sans tuer le phyto). pour la filtration, le plancton est peut-être trop fin pour cela... l'isochrysis est de 5 micron par exemple, du coup je pense que ce serait compliqué (mais je n'ai jamais cherché sur ça).

Citer
Je viens de démarrer mon bac et je passerai surement discuter avec toi de ton protocole et de ta méthode car j'ai bien envie de m'y mettre aussi.
tu es le/la bienvenu (e)... c'est vraiment pas compliqué, et ça ne prend que l'espace d'un "gros" carton :)

Citer
pouvoir apporter tout ça régulièrement doit donner une super allure à tes coraux. Tu as une photo de ton bac principal?
tu serai déçu, je ne maintien presque que des mous, le bac a 1 an et 'arrive à la phase ou tout part en vrille :/  de la cyano (je pense que les rampes chinoises y sont pour quelque chose), mais surtout une invasion de majanos. Je n'ai pas eu beaucoup de temps à consacré au bac ces derniers mois, du coup je suis en phase de redressage !!! 
le plancton nourri surtout la micro/meso faune, perso je n'en vois qu'une partie, mais les mandarins sont à la limite de l'obésité, et tous les poissons se mettent en chasse à la coupure des lumières... et ça c'est plutôt cool !!!
 


 

Hors ligne Sebastien3431

  • *
  • 31
  • Labarthe sur lèze
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #4 le: 09 janvier 2018 à 11:39:47 »
Bravo LULOU,

Je suis fan de ton reportage,j'aimerai aussi tenter l'expérience car tout comme vous j'ai beaucoup de couples aussi  ;D,cordialement Sébastien

Hors ligne nanar

  • *
  • 477
  • 31140 fonbeauzard
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #5 le: 09 janvier 2018 à 19:04:31 »
salut
pour la naissance de clown ne rêve pas trop ???  trop de predateur dans le bac
nanar

Hors ligne lulou

  • *
  • 192
  • saint jean
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #6 le: 09 janvier 2018 à 23:44:37 »
Dans le bac... c'est clair, mais un petit bac annexe, ça peut le faire :D
d'ailleur si quelqu'un a des pontes déplaçables (sur une pierre/ pôt de fleur) je suis preneuse :D
chez moi les seuls à pondre sont les loriculus... niveau élevage, il y a plus simple pour débuter !!!
idem si quelqu'un a des crevettes qui portent les oeufs et veut me les prêter pour la libération... ben je prend !!!

Hors ligne nanar

  • *
  • 477
  • 31140 fonbeauzard
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #7 le: 10 janvier 2018 à 19:09:46 »
salut
ils pondent tous près d'une  anémone , sur une gosse pierre  perso  jamais vue,(bon courage)
nanar

Hors ligne lulou

  • *
  • 192
  • saint jean
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #8 le: 11 janvier 2018 à 09:59:00 »
Merci nanar... mis chez moi le couple de clown s'est installé dans un amour platonique !!!
le mâle doit avoir 18 mois, mais reste tout petit :/
donc rien en vu pour l'instant, je ne vais pas tarder à leur refaire quelques repas de vivant, parfois ça déclenche les pontes :/
on verra bien, et les mandarins commencent à se chercher le soir...

Hors ligne nanar

  • *
  • 477
  • 31140 fonbeauzard
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #9 le: 11 janvier 2018 à 18:42:14 »
 dans nos  bacs  récifal ils y a  des pontes , des naissances jamais vue  ???
nanar

Hors ligne lulou

  • *
  • 192
  • saint jean
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : ma planctonière
« Réponse #10 le: 11 janvier 2018 à 20:46:06 »
à un moment j'avais un couple de demoiselles à queue dorée, elles pondaient et la couvée arrivait à éclosion... mais ça les a rendues encore plus détestable : le 400l leur appartenait et elles saccageaient tout dans les allentours :/ du coup j'ai du m'en séparer !